Outils pour utilisateurs

Outils du site


gouvernance

Ceci est une ancienne révision du document !


Gouvernance

(en cours de validation)

  • Tous les enjeux importants peuvent être mis en débat.
  • Pour les enjeux sur lesquels il est simple de revenir, il vaut mieux avancer sans demander la permission, mais informer autant que possible les coroutiniers via cette liste, afin que l'on puisse créer le débat à posteriori si nécessaire.
  • Pour les petits enjeux, pas besoin d'informer :-).

Pour lancer un débat sur un enjeu il faut :

  • Reporter l'enjeu du débat sur l'outil (Rizzoma pour l'instant, mais ça évoluera peut-être vers un pad, ou directement Loomio).
  • Envoyer un mail sur la liste contenant :
    • Le lien vers l'outil où l'on trouvera une explication de la raison du débat, et un espace où proposer des solutions à la discussion en cours.
    • Une date de débat pour en parler (si possible le vendredi autour de midi), avec le temps nécessaire pour en parler (ex : 30mn)
  • Faire une relance 3 jours avant (si possible avec invitation calendrier google)

Durant le débat en présentiel, il y a présentation des solutions, ajouts ou modification des solutions, et choix.

  • Une personne a le rôle de facilitateur. Elle pourra faire tourner un baton de parole.
  • Une personne prend des notes sur l'outil choisi (pour l'instant Rizzoma) afin de compléter les discussions déjà présentes.
  • Le choix des solutions se fait alors par consentement (il faut que personne n'émette d'objection). Toute objection doit être argumentée avec une solution proposée, et la personne qui objecte doit contribuer à la mise en place de la solution ; cela empêche toute tentative de bloquer une décision pour le simple plaisir de faire de l'obstruction.

Suite à la décision, celle ci est ajoutée sur Loomio et le lien est transmis par le responsable de la discussion sur la liste globale de La Coroutine.

Les coroutiniers peuvent alors réagir pendant 72h si ils ne sont pas d'accord avec la décision prise en proposant une objection. Toute objection doit être argumentée, et la personne qui objecte doit contribuer à la mise en place de la solution à son objection. Dans ce cas, il faudra une nouvelle rencontre pour discuter à nouveau du sujet et trouver un consentement.

Si la personne ayant proposé une objection n'était pas là au débat ou n'avait pas proposée l'objection en amont de la réunion, c'est elle qui se chargera alors d'organiser la rencontre (ou de se faire aider pour l'organiser).

Toute décision par consentement peut être remise en question à tout moment sur tout ou partie de la décision. Celui qui objecte se charge d'organiser le débat ou de trouver quelqu'un pour l'organiser.

Dans le cas de décisions urgentes, pour quelque chose de très tranché (oui ou non), il est possible de passer directement par le vote par consentement sur Loomio.

Dans le cas d'une incapacité de consentement, après avoir tenté des débats non fructueux (pour l'instant, on n'a pas défini jusqu'à quel point on doit tenter de faire des débats pour arriver au consentement, on verra à l'usage), une prise de décision avec un vote au 2/3 pourra être réalisée sur Loomio et annoncée comme telle sur la liste de discussion de La Coroutine. Une fois la décision prise, un délais de 3 mois sera imposé avant de pouvoir soumettre un nouveau vote (sauf consentement de tous les participants au vote à relancer un vote)

gouvernance.1398873878.txt.gz · Dernière modification: 2014/04/30 18:04 par 109.190.83.100